Une agence de l'Ue
Interactive map of the worldMENAThe AmericasAsiaRussia and eastern neighboursWestern BalkansAfrica

Régions

L’EUISS mène ses recherches aussi bien par thématique que par région. Outre les priorités immédiates dans son voisinage, l’Union se concentre également sur les régions d’importance croissante, telles que l’Asie du Sud et l’Extrême-Orient, ainsi que sur les alliés traditionnels comme les États-Unis.

MENA

Les relations de l’UE avec la « Région du Moyen-Orient – Afrique du Nord » concernent effectivement trois zones qui se distinguent tout en se recoupant dans leurs particularités et leurs relations distinctes avec l’Europe. Il s’agit de la Méditerranée méridionale, du Moyen-Orient et de la région du Golfe.

Russie et pays voisins de l'Est

La Russie est le plus grand voisin de l’UE - et l'un de ses partenaires les plus difficiles. Plus largement, le voisinage oriental de l'UE est une région en transition. Les divergences d’orientations sur les « conflits gelés » et le faible niveau de coopération interétatique contribuent à fragmenter la région.

Afrique

La diversité du continent africain et de ses Etats, les liens historiques particuliers et privilégiés de certains Etats membres à leurs anciennes colonies, les affinités culturelles et linguistiques représentent un potentiel de coopération extraordinaire y compris dans le domaine encore peu développé de la paix et de la sécurité.

Asie

L’EUISS développe actuellement ses activités de recherche sur l’Asie. Les incidences mondiales de la montée en puissance de la Chine et de l’Inde, le rôle de la Chine en Afrique et au Moyen-Orient, l’environnement de sécurité et les relations internationales en Asie orientale sont les aspects examinés.

Balkans occidentaux

La politique de l’UE à l’égard des Balkans occidentaux se fonde sur la stabilisation à travers l’intégration. Le processus de stabilisation et d’association (PSA), lancé en 2000, offre aux pays de la région de la « perspective » d’une éventuelle adhésion.

Les Amériques

La relation entre l’UE et les États-Unis repose sur des liens historiques, des intérêts convergents et des valeurs communes. Cette coopération est présente dans pratiquement tous les domaines de la politique étrangère de l'UE. Au-delà, des puissances émergentes comme le Brésil et le Mexique revêtent une importance croissante.

Alerts et Briefs

  • Behind and beyond al-Sisi’s bid

    Egypt’s busy week began with the resignation of its government and ended with a further step in the empowerment of Field Marshal al-Sisi, now formally the head of the Supreme Council of Armed Forces. But should al-Sisi become president, how will the Egyptian military position itself?

  • Engaging Cuba

    In light of the negotiations set to begin on a Political Dialogue and Cooperation Agreement between the EU and Cuba, this alert – the first of its kind dealing with a country in Latin America – advocates the adoption of a new strategy towards the isolated island nation and highlights how, this time, there are good reasons to be hopeful of success.

  • Afghanistan: the view from Pakistan

    This alert takes a closer look at the fraught and controversial ties between Afghanistan and its immediate neighbour to the east. How can these countries transcend the dominance of the security dimension underpinning their historical relationship that has had unintended – and deadly – consequences for both?

Publications

  • La Bulgarie et la Roumanie dans le Pacte de stabilité

    Lancé lors d’une réunion des ministres des affaires étrangères, le Pacte de stabilité a vu le jour en juin 1999. Cette nouvelle structure a pour ambition d’accompagner les Balkans pendant la période transitoire précédant leur intégration dans les structures euro-atlantiques. Il s’agit également de contribuer à la stabilisation de la région à travers le renforcement de la coopération et la libéralisation du commerce.

  • L’Union en action : la mission de police en Bosnie

    Depuis 1999, l’Union européenne (UE) développe sa capacité globale (militaire et non militaire) de gestion des crises dans le cadre de la Politique européenne de Sécurité et de Défense (PESD). La « déclaration d’opérationnalité de la PESD », adoptée lors du Conseil de Laeken, constitue un pas important de ce développement. Suite aux engagements pris jusqu’ici, l’UE a pu mettre en place une mission de police en Bosnie-Herzégovine (MPUE). Cette mission prendra la relève du Groupe international de Police des Nations unies le 1er janvier 2003. Puisqu’il s’agit de la première opération de gestion civile d’une crise par l’UE dans le cadre de la PESD, la MPEU constituera une expérience précieuse dont l’UE pourra s’inspirer pour développer à l’avenir ses capacités de gestion des crises.

  • Iraq: the transatlantic debate

    Most Americans see the regime of Saddam Hussein as a major threat to regional and international security that must be thwarted, even if that means threatening or even using military force. If Saddam were to acquire nuclear weapons, they fear, he would seek to use them to dominate the Middle East, possibly invading his neighbours as he has in the past and perhaps deterring the United States from stopping him.