Une agence de l'Ue
Interactive map of the world MENA The Americas Asia Russia and eastern neighbours Western Balkans Africa

Régions

L’EUISS mène ses recherches aussi bien par thématique que par région. Outre les priorités immédiates dans son voisinage, l’Union se concentre également sur les régions d’importance croissante, telles que l’Asie du Sud et l’Extrême-Orient, ainsi que sur les alliés traditionnels comme les États-Unis.

MENA

Les relations de l’UE avec la « Région du Moyen-Orient – Afrique du Nord » concernent effectivement trois zones qui se distinguent tout en se recoupant dans leurs particularités et leurs relations distinctes avec l’Europe. Il s’agit de la Méditerranée méridionale, du Moyen-Orient et de la région du Golfe.

Russie et pays voisins de l'Est

La Russie est le plus grand voisin de l’UE - et l'un de ses partenaires les plus difficiles. Plus largement, le voisinage oriental de l'UE est une région en transition. Les divergences d’orientations sur les « conflits gelés » et le faible niveau de coopération interétatique contribuent à fragmenter la région.

Afrique

La diversité du continent africain et de ses Etats, les liens historiques particuliers et privilégiés de certains Etats membres à leurs anciennes colonies, les affinités culturelles et linguistiques représentent un potentiel de coopération extraordinaire y compris dans le domaine encore peu développé de la paix et de la sécurité.

Asie

L’EUISS développe actuellement ses activités de recherche sur l’Asie. Les incidences mondiales de la montée en puissance de la Chine et de l’Inde, le rôle de la Chine en Afrique et au Moyen-Orient, l’environnement de sécurité et les relations internationales en Asie orientale sont les aspects examinés.

Balkans occidentaux

La politique de l’UE à l’égard des Balkans occidentaux se fonde sur la stabilisation à travers l’intégration. Le processus de stabilisation et d’association (PSA), lancé en 2000, offre aux pays de la région de la « perspective » d’une éventuelle adhésion.

Les Amériques

La relation entre l’UE et les États-Unis repose sur des liens historiques, des intérêts convergents et des valeurs communes. Cette coopération est présente dans pratiquement tous les domaines de la politique étrangère de l'UE. Au-delà, des puissances émergentes comme le Brésil et le Mexique revêtent une importance croissante.

Alerts et Briefs

  • Countering Boko Haram

    This Alert traces the history and anatomy of the terrorist group, and calls for a broader approach to counter Boko Haram: disenfranchisement in the north and corruption in the institutions (notably the army) are Nigeria's biggest challenges.

  • Afghanistan: charting a new path

    With a new national unity government headed by President Ashraf Ghani in place in Kabul, this Alert looks at the prospects for the country in a changing political and security environment that is likely to be marked by greater activism on the part of the Afghanistan’s neighbours in the future.

  • Unfinished business in the Balkans

    Despite the EU’s continued commitment to integrating the countries of the Western Balkans, progress is largely stalled for reasons which range from sovereignty and border disputes to electoral deadlock. This Alert provides an overview of the current state of play in a region which is key to the success of the EU’s foreign policy.

Publications

  • L’Union européenne et la crise au Moyen-Orient

    Dans ce Cahier de Chaillot, cinq auteurs européens expriment leur point de vue sur le rôle de l’Union européenne dans la pacification du conflit israélo-palestinien depuis le début de l’intifada en septembre 2000. Parmi les aspects positifs de l’action de l’Union, il faut souligner d’abord qu’elle a défini une position claire pour la résolution du conflit, fondée sur la coexistence pacifique de deux Etats dans des frontières stables et le respect de la légalité internationale. Cette position, ainsi qu’une condamnation énergique de la violence, a été exprimée lors des déclarations successives du Conseil européen.

  • EU-Russian security dimensions

    EU-Russian security cooperation remains nascent, but some important ground has been cleared since 2000. Yet, the dialogue is neither without ambiguity or problems. It is replete with both. This Occasional Paper examines three facets of EU-Russia security relations.

  • L’UE et la réduction de la menace en Russie

    Depuis 2002, l'Institut participe à un consortium d'organisations de recherche politique aux Etats-Unis, en Europe, en Russie et en Asie, qui a pour but de renforcer l'initiative du G8 intitulée « Partenariat global contre la prolifération des armes de destruction massive ».