Une agence de l'Ue
Interactive map of the worldMENAThe AmericasAsiaRussia and eastern neighboursWestern BalkansAfrica

Régions

L’EUISS mène ses recherches aussi bien par thématique que par région. Outre les priorités immédiates dans son voisinage, l’Union se concentre également sur les régions d’importance croissante, telles que l’Asie du Sud et l’Extrême-Orient, ainsi que sur les alliés traditionnels comme les États-Unis.

MENA

Les relations de l’UE avec la « Région du Moyen-Orient – Afrique du Nord » concernent effectivement trois zones qui se distinguent tout en se recoupant dans leurs particularités et leurs relations distinctes avec l’Europe. Il s’agit de la Méditerranée méridionale, du Moyen-Orient et de la région du Golfe.

Russie et pays voisins de l'Est

La Russie est le plus grand voisin de l’UE - et l'un de ses partenaires les plus difficiles. Plus largement, le voisinage oriental de l'UE est une région en transition. Les divergences d’orientations sur les « conflits gelés » et le faible niveau de coopération interétatique contribuent à fragmenter la région.

Afrique

La diversité du continent africain et de ses Etats, les liens historiques particuliers et privilégiés de certains Etats membres à leurs anciennes colonies, les affinités culturelles et linguistiques représentent un potentiel de coopération extraordinaire y compris dans le domaine encore peu développé de la paix et de la sécurité.

Asie

L’EUISS développe actuellement ses activités de recherche sur l’Asie. Les incidences mondiales de la montée en puissance de la Chine et de l’Inde, le rôle de la Chine en Afrique et au Moyen-Orient, l’environnement de sécurité et les relations internationales en Asie orientale sont les aspects examinés.

Balkans occidentaux

La politique de l’UE à l’égard des Balkans occidentaux se fonde sur la stabilisation à travers l’intégration. Le processus de stabilisation et d’association (PSA), lancé en 2000, offre aux pays de la région de la « perspective » d’une éventuelle adhésion.

Les Amériques

La relation entre l’UE et les États-Unis repose sur des liens historiques, des intérêts convergents et des valeurs communes. Cette coopération est présente dans pratiquement tous les domaines de la politique étrangère de l'UE. Au-delà, des puissances émergentes comme le Brésil et le Mexique revêtent une importance croissante.

Alerts et Briefs

  • The Tymoshenko case

    On 30 April 2013, the ECHR ruled that Yulia Tymoshenko had been subjected to arbitrary and unlawful detention before her trial in 2011. Yet, even if Tymoshenko’s case epitomises much of what is currently wrong with Ukraine’s politics, the problems facing the country are complex and cannot be reduced to the (mis)treatment of one politician.

  • Pakistan on the eve of a vote – and change

    The upcoming elections will act as an important indicator of Pakistan’s improving capacity to build a secure political order for its citizens. With a changing electorate and a new institutional balance of power, Pakistan now has the opportunity to establish a new political narrative that builds on the country’s pluralism.

  • Belgrade-Pristina: un accord historique en perspective

    Quatorze ans après la fin de la guerre, le récent accord du 19 avril normalise pour la première fois les relations entre la Serbie et le Kosovo. Il représente une étape décisive pour les deux parties vers l’intégration européenne et confirme également l’importance de l’action de l’UE dans la région des Balkans occidentaux.

Publications

  • Iraq: a European point of view

    UNSC Resolution 1441 has given the Iraqi regime a last opportunity to abandon any WMD programmes. If Iraq does not comply fully with the resolution or if inspections show that Iraq is indeed hiding WMD, the Security Council will have to consider the situation and decide what measures must be taken to maintain international peace and security.

  • From candidate to member state:
    Poland and the future of the EU

    The official Polish position on the future of the European Union is characterised above all by continuity and evolution. ... Following a period of ‘uninformed enthusiasm’ in the formulation of the official position,the Polish government is trying to anticipate the role that Poland may play as a future member,albeit a member of somewhat limited potential. There is no division between current and future members on the future of Europe, although there are differences when it comes to the approach to specific issues.The Polish official position, when it comes to its philosophy, does not differ very greatly from the positions taken by other candidate countries. However, it has been the most substantial of those taken by candidate countries, concerning both the number of interventions and their content.

  • Etats-Unis : l’empire de la force ou la force de l’empire ?

    L'attitude des Etats-Unis envers l'emploi de la force a-t-elle changé depuis le 11 septembre 2001 ? Sont-ils en train de passer de la tentation du retrait ou de l'isolationnisme à celle de l'impérialisme, et à l'intérieur de celui-ci, d'un impérialisme libéral, fondé sur le dynamisme économique, à un impérialisme musclé, fondé sur la force militaire ? La combinaison du sentiment d'être vulnérable, d'être attaqué d'une manière incompréhensible et injuste et néanmoins d'être invincible, produit-elle un "syndrome post-11 septembre " qui succèderait au " syndrome post-vietnamien ", mais, comme lui, ne représenterait qu'une phase d'une évolution américaine qui pourrait bien être cyclique ?