An agency of the EU

L’Instrument de Stabilité – au service de l’approche globale de l’UE

Brief - No15 - 08 March 2013

par Chantal Lavallée

Download document

Le 15 février 2013, la Commission européenne a annoncé l’adoption d’un paquet de soutien à la stabilisation du Mali avec un premier budget de 20 millions d’euros dans le cadre de l’Instrument de Stabilité (IdS). Le paquet comprend cinq ­volets : 1) « soutien à la restauration de la ­sécurité et à la protection des civils », 2) « ­soutien aux autorités locales maliennes », 3) « ­promotion des ­initiatives de dialogue et de réconciliation au niveau local », 4) « contribution aux premières ­phases du processus électoral » et 5) « ­assistance technique aux autorités maliennes dans leurs ­efforts pour stabiliser le Mali ». Le paquet ­s’insère dans les engagements pris lors de la session extraordinaire du Conseil Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) sur le Mali qui s’est tenue le 17 janvier 2013 à Bruxelles. Il complète les missions de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC), l’une de formation ­militaire (EUTM Mali) et l’autre civile d’assistance en ­matière de lutte contre le terrorisme (EUCAP Sahel Niger), de même que le projet à long terme de lutte contre le terrorisme au Sahel dans le cadre de l’Instrument de Stabilité (IdS) et de la mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA).

Il s’agit d’un exemple typique de l’activité menée dans le cadre de l’Instrument de Stabilité ­(Instrument for Stability), combinant action à court et à long terme, en complémentarité avec les autres initiatives européennes et internationales. Au cours des dernières années, si l’IdS a indéniablement gagné en importance, il demeure encore méconnu comparativement à la PSDC. Leur histoire est pourtant parallèle et leurs activités complémentaires, de façon à renforcer l’approche globale prônée par l’UE dans la Stratégie européenne de sécurité.